Associations membres

Un avenir qui promet !

Cela fait maintenant 25 ans que M. Michel Bundock œuvre au sein du Groupement des chefs d’entreprise du Québec, qui a pignon sur rue à Drummondville. Après des études en administration et en psycho-pédagogie, il a tour à tour mis sur pied des contenus de formation pour le personnel, favorisé l’expertise et le transfert d’expérience entre les membres, dirigé une équipe régionale, travaillé en communication et aux grandes orientations du groupe. Depuis 2010, il agit à titre de 1er vice-président et directeur général de l’organisation.

En faveur de l’amélioration continue pour lui et les siens, il poursuit actuellement un MBA pour cadres en exercice, de HEC Montréal – McGill, afin de toujours mieux accompagner ses membres dans leur progression et d’explorer de nouveaux outils de gestion. Le Groupement des chefs d’entreprise a vu le jour il y a 40 ans. « C’est une mutuelle de bonnes pratiques entre les chefs propriétaires de PME, précise M. Bundock. Notre réseau compte 235 clubs, dont 215 au Québec, 15 en Belgique, 3 en Suisse et 2 en France. C’est un groupement de chefs, par des chefs, pour la progression de ceux-ci. Il permet le partage d’expérience dans un esprit d’entraide. » Aujourd’hui, 1800 chefs d’entreprise bénéficient de ces échanges fructueux. Cette mise en commun de leurs bons coups et de leurs préoccupations leur permet de mieux gérer les défis d’ordre stratégique ou opérationnel qui se posent à eux, et d’exercer leur leadership en affaires.

La taille, les défis de croissance et de réalisation de ces entreprises varient passablement. 25 animateurs du Groupement les accompagnent, bon an, mal an, dans leur démarche de croissance. Ils facilitent les interactions entre les membres et coordonnent les rencontres. Chaque club compte neuf chefs d’entreprise. Ils se voient sept fois par année, puis lors de forums régionaux et d’un grand rendez-vous annuel. « Ces échanges élargissent la vision et les connaissances de chacun, mentionne M. Bundock. C’est une bonne source d’inspiration pour les PME. Mon plus grand défi est que le cœur du Groupement continue de grandir, que nos valeurs – progression et entraide – soient partagées et créent un sentiment d’appartenance chez nos membres. Nous nous adressons à quatre générations. Des jeunes de 25 ans comme des chefs d’entreprise, de 55 ans et plus, participent à nos activités. Quand on organise plus de 2000 réunions par année, les besoins sont multiples. Il faut trouver les outils et les bonnes pratiques qui répondent aux besoins de l’heure, et permettent aux chefs d’entreprise de gagner du temps et d’être mieux outillés pour prendre de l’expansion. C’est une gestion participative. Nos employés sont très engagés. »

« Avec 18 milliards de chiffre d’affaires et l’embauche de 100 000 employés, poursuit-il, nos chefs d’entreprise de PME créent de la richesse. Le Groupement agit comme metteur en scène auprès d’eux. Mon équipe, composée de 50 personnes, crée les conditions pour répondre à leurs demandes. Entre autres, si l’information ne se trouve pas localement, des recherches sont rapidement effectuées dans le réseau. Nous amenons les chefs d’entreprise à explorer d’autres avenues, à innover et à révolutionner leurs façons d’agir pour avancer. Notre taux de satisfaction est très élevé. »

Le Groupement accompagne les chefs d’entreprise. Des plans stratégiques de clubs ont été élaborés pour stimuler la collaboration entre les membres. Des rencontres régionales entre les entrepreneurs, les banques et les gouvernements ont également donné lieu au développement d’outils fort appréciés par les membres. Aussi, un réseau d’experts gravite autour d’eux pour leur prêter main-forte. 15 membres font partie du CA de l’organisation. Et une dizaine de comités se penchent sur les principaux enjeux. La relève constitue également un dossier d’importance pour les chefs d’entreprise de la PME. « On offre aux nouveaux entrepreneurs, âgés de 35 ans et moins et en affaires depuis moins de 60 mois, ajoute M. Bundock, l’occasion de vivre l’esprit d’entraide du Groupement, en facilitant leur adhésion. »

Ne fait pas systématiquement partie du Groupement qui veut, toutefois. Ce sont les chefs d’entreprise qui recrutent d’autres chefs. Une invitation est donc nécessaire. Leur slogan : entre chefs, on accélère notre progression ! Et leur credo : on progresse mieux avec d’autres que seul.

Pour M. Bundock, la santé-sécurité fait partie des éléments clés d’un employeur de choix. Celui-ci doit offrir des conditions matérielles et physiques qui favorisent le développement des personnes en SST, en minimisant les risques d’accident et de maladie dans les entreprises. « En ce sens, dit-il, le Centre patronal nous aide beaucoup. Il possède d’excellents outils et ressources pour mieux gérer la SST en entreprise. »

Quelle est la clef du succès du directeur général du Groupement des chefs d’entreprise ? « Pour moi, dit-il, c’est de réussir à créer de la valeur autant pour les clients, les employés que les actionnaires. C’est aussi d’offrir un excellent service, de travailler sur la compétence, de permettre de se développer et d’avoir des finances saines. Pour nos clubs, c’est également un partage d’expérience en continu et une programmation annuelle sur mesure. Entre chefs, le Groupement crée l’avenir ! »

Soulignons que le Groupement des chefs d’entreprise est membre du Centre patronal depuis ses débuts, en 1983.



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

septembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST