Associations membres

Tu ne peux espérer traverser l’océan sans accepter de perdre le rivage de vue

Gravé sur une plaque, ce proverbe, attribué à Christophe Colomb, sert de phare à M. Richard Darveau, président et chef de la direction de l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT), quand il s’agit de dépasser ses limites. 

Curieux, aventureux, intrépide et rassembleur, voilà ce qui pourrait décrire, en quelques mots, M. Darveau. Aimant les défis de bonne gouvernance que pose la gestion des organismes à but non lucratif, cela fait maintenant 31 ans qu’il déploie sa créativité et sa rigueur pour les aider à se tailler une meilleure place.

Il a œuvré, tour à tour, à l’Union des municipalités et MRC du Québec, à l’Association canadienne des détaillants et des fabricants des articles de sport, à l’Association canadienne d’articles de sport, au Forum francophone des affaires et à la Chambre de commerce et d’industrie de Laval, avant de se joindre à l’AQMAT, en février 2008. Formé en journalisme, en sociologie et en administration des affaires, il sait allier information, impact sociétal et croissance organique.

« Quand on dirige une association, soutient M. Darveau, il importe de toujours croître, au même titre que dans le privé, sauf que nos prestations doivent avoir le devoir de rendre service au plus grand nombre ».

À l’AQMAT, plusieurs indicateurs et mécanismes de rétroaction ont été mis en place pour bien s’évaluer et s’assurer de satisfaire les membres.

Le conseil d’administration de l’association compte 10 personnes, représentant les trois catégories de membres de manière équilibrée. Et l’approche consensuelle est privilégiée sur le vote lorsqu’il s’agit d’avaliser les budgets, les orientations et les nouveaux projets. Cette gouvernance participative semble populaire, puisque des élections pour les postes d’administrateurs ont lieu chaque année devant une assemblée annuelle qui fait salle comble.

N’adhère pas qui veut à l’AQMAT : chaque membre doit d’abord signer un code de comportement quant à la qualité des produits fabriqués ou vendus, au respect des lois et à la solidarité entre membres.

Fondée en 1940, l’AQMAT sert plus de 900 entreprises membres. « C’est une association sectorielle unique dans le bâtiment résidentiel, souligne M. Darveau, du fait que tous les maillons s’y trouvent : des scieries aux détaillants, en passant par les fabricants et les bannières. » Le secteur crée environ 50 000 emplois et génère des revenus estimés à 14 milliards de dollars.

Inscrit au registre des lobbyistes d’Ottawa et de Québec, M. Darveau y défend bec et ongles les dossiers de ses membres. « Parmi nos chevaux de bataille, poursuit-il, il y a l’absence d’un ministère dédié à l’habitation et d’une politique cadre dans ce domaine. L’absence également d’un crédit permanent pour favoriser l’entretien et la rénovation de qualité, c’est-à-dire privilégiant les matériaux homologués et décourageant le travail au noir. »

Un autre défi pour M. Darveau et son équipe, composée de neuf personnes, est d’amener ses membres à intégrer davantage le Web pour le développement de leurs affaires. Des sites comme Amazon constituent de grands concurrents. Les gens achètent de plus en plus en ligne. Pour le commerce de détail, les heures d’ouverture représentent également une problématique. « Chaque fois que l’on ouvre une heure de plus, précise-t-il, on augmente, entre autres, le risque de vols, en plus de diluer l’expertise. »

L’AQMAT ne lésine pas pour bien informer ses membres et favoriser les échanges. Elle publie un magazine huit fois par année, une infolettre chaque semaine, un catalogue des nouveautés chaque semestre, en plus d’alimenter un site Internet corporatif et un portail présentant les produits fabriqués ici. Ce n’est pas tout, le pdg alimente également son propre blogue hebdomadaire et diffuse des tweets quasiment tous les jours. L’association est également active en vidéo en ligne, sur Facebook et LinkedIn. À cela s’ajoute un répertoire, fort documenté, que chaque membre reçoit en début d’année. En outre, elle vient tout juste de concevoir un manuel de prévention des vols et des fraudes.

Annuellement, l’AQMAT organise aussi une ou deux missions économiques à l’international, cinq visites d’usines, appelées la Tournée du patron, un congrès à caractère plus politique, un Pavillon des innovations technologiques ainsi que deux tournois de golf et deux soirées de réseautage. Les deux événements majeurs sont cependant le Gala Reconnaissance, organisé en collaboration avec le journal Les Affaires, où plus de 80 dossiers de candidature sont soumis chaque année, ainsi que le dévoilement de l’état de santé financière de l’industrie dans un rapport appelé GPS pour Guide de planification stratégique. 

Coach avant toute chose, M. Darveau est très présent auprès de ses membres. « On veut, entre autres, cesser que nos membres voient les vols et les fraudes, ou encore les accidents de travail, comme des fatalités. La prévention, c’est donc une des priorités de l’association, d’autant plus que le secteur est à risque : centres de coupe, palettiers, chariots élévateurs et transport de marchandises exigent que l’on soit vigilant. Chaque personne doit se sentir responsable. En SST, le Centre patronal offre une très belle expertise. Nous avons un haut taux de roulement et nous manquons de temps pour former notre personnel. C’est un défi à relever. Il faut continuellement évoluer et revoir nos façons d’agir. Les gens ont besoin de reconnaissance. Il faut adapter nos stratégies en ce sens. »

Visionnaire et compétiteur, parions que cet ex-Olympien, toujours très actif dans les hautes montagnes, saura amener les associations, où il aime œuvrer, vers des sommets encore plus élevés !



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

septembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST