Sécurité des machines

L’objectif de cette formation est d’aider les entreprises à modifier les machines où des pièces mobiles sont accessibles pour les rendre sécuritaires. On y présente une démarche d’identification des risques ainsi que les règles associées à la conception de protecteurs efficaces et conformes aux normes.

Formations à venir

Montréal : 20 septembre 2017

Durée : 2 jours

UEC : 1,4

S'inscrire

Montréal : 18 octobre 2017

Durée : 2 jours

UEC : 1,4

S'inscrire

Montréal : 15 novembre 2017

Durée : 2 jours

UEC : 1,4

S'inscrire

Cette formation est également offerte en entreprise. Communiquez avec nous.


Si votre entreprise fait partie d’une des associations membres, le tarif « membre » s’applique.

Inscription individuelle

Membre :

475 $ + taxes


Non-membre :

835 $ + taxes


Formation en entreprise

Membre :

5385 $ + taxes


Non-membre :

9425 $ + taxes



Des milliers de machines sont utilisées chaque jour à des fins industrielles ou manufacturières. Presses, convoyeurs ou scies comportent toutefois des zones dangereuses où des pièces en mouvement peuvent blesser, mutiler ou même tuer les travailleurs s’ils y ont accès, de là l’importance d’agir.

Chaque année, au Québec, on estime que 6300 accidents du travail sont attribuables à des machines dangereuses! Ces mêmes machines causent, en moyenne, 17 décès annuellement. C’est pourquoi la CNESST s’intéresse particulièrement à ce que l’on appelle la sécurité des machines. Les inspecteurs de la Commission appliquent une approche de TOLÉRANCE ZÉRO. Si des pièces mobiles sont accessibles, l’employeur doit corriger immédiatement le problème et il est mis à l’amende.

Contenu

Cette formation a pour but d’outiller les participants pour identifier et corriger les problèmes de sécurité des machines.

Analyse du risque - Avant de « poser des gardes », il est essentiel d’identifier les phénomènes dangereux et d’estimer le risque afin de fixer ses priorités d’action. Pour ce faire, une méthode d’analyse du risque tirée de la norme ISO 12100 est présentée.

Réduction du risque - Une fois que les phénomènes dangereux ont été identifiés, il faut s’attarder à leur élimination ou à la réduction du risque. La norme ISO 12100 prévoit plusieurs avenues dont : l’élimination du danger, l’installation de protecteurs, etc. Puisque le risque est souvent contrôlé en utilisant des protecteurs, leur conception est à l’ordre du jour.

Conception des dispositifs de protection - Plusieurs protecteurs ou dispositifs de protection peuvent être utilisés pour protéger une zone dangereuse. Chaque protecteur doit répondre aux critères du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) et à certains principes (actionnement positif, ouverture forcée, etc.). On y trouve leurs caractéristiques, avantages, utilisation et conception.

Clientèle visée

La formation s’adresse à toute personne ayant à analyser les risques associés aux machines et à concevoir des protecteurs, dont les ingénieurs d’usine et le personnel de maintenance.

Méthode pédagogique

Au cours de cette formation, le participant met en pratique les concepts présentés en participant à des exercices pratiques d’analyse de risque (séquence vidéo), d’évaluation de la qualité de protecteurs existants (simulateurs) et de conception de protecteurs.

En assistant à ce cours, vous recevrez :

  • Sécurimètre
  • documents d’analyse développés par l’IRSST
  • références à des guides pratiques

Les représentants des employés peuvent assister à cette formation en tout temps.

Cette formation est donnée par :

Formateurs de Norda Stelo. Cette firme possède plusieurs années d’expérience en analyse de risque machine, en conception de systèmes de sécurité, en automatisme et en intégration de solutions dans l’industrie manufacturière.

juin 2017

Mois suivant
D L M M J V S
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST