Ville de Montréal - Maître d’oeuvre d’un chantier de construction


Pour les employés de la Ville de Montréal uniquement.

La Direction générale de la Ville de Montréal a fait de la santé et de la sécurité du travail une priorité organisationnelle. Protéger la santé et la sécurité des employés est sa priorité numéro 1.

Formations à venir

Saint-Laurent : 12 septembre 2018

Durée : 1 jour

S'inscrire

Saint-Laurent : 20 septembre 2018

Durée : 1 jour

S'inscrire

Pointe-aux-Trembles : 3 octobre 2018

Durée : 1 jour

Complet

Pointe-aux-Trembles : 11 octobre 2018

Durée : 1 jour

Complet

Montréal : 24 octobre 2018

Durée : 1 jour

Complet

Verdun : 6 novembre 2018

Durée : 1 jour

S'inscrire

Verdun : 15 novembre 2018

Durée : 1 jour

S'inscrire

Montréal : 28 novembre 2018

Durée : 1 jour

Complet

Cette formation est également offerte en entreprise. Communiquez avec nous.


Si votre entreprise fait partie d’une des associations membres, le tarif « membre » s’applique.


Politique d’annulation et de report

Avant les cinq (5) jours ouvrables avant l’activité : aucuns frais.

Dans les cinq (5) jours ouvrables précédant l’activité : facturation de 25 % des frais d’inscription.

Le jour même de l’activité : facturation de la totalité des frais d’inscription.

Une demande de report constitue une annulation et les conditions d’annulation s’appliquent.


Lorsqu’on dit « chantiers de construction », on pense à des travaux d’aqueduc, de réfection de trottoirs, de pose d’asphalte, de réfection d’édifices, etc. Cette notion est particulièrement importante à connaître étant donné toutes les obligations en SST qui en découlent. Afin de vous aider à atteindre vos objectifs SST une formation a été développée pour la Ville par le Centre patronal en santé et sécurité du travail du Québec (CPSSTQ). Le but de cette formation est d’habiliter nos « surveillants de chantiers », nos ingénieurs et d’autres intervenants terrain à exercer les contrôles requis en matière SST afin de répondre à nos obligations en matière de diligence raisonnable, lorsque la Ville agit à titre maître d’œuvre sur des chantiers de construction.

Objectifs de la formation

  1. Comprendre les « enjeux légaux » en matière de santé et de sécurité du travail, pour la Ville de Montréal et pour ses représentants lorsqu’il s’agit de la « prise en charge » d’un chantier (maîtrise d’œuvre)
  2. Outiller les représentants de la Ville afin d’accomplir leur fonction en tenant compte de leurs obligations légales, à titre de maître d’œuvre du chantier

Contenu

Avoir une bonne vue d’ensemble sur la maîtrise d’œuvre et son application à la Ville de Montréal, notamment :

  • L’environnement législatif
  • La notion de « chantier de construction » et de « maître d’œuvre »
  • Comprendre les « enjeux légaux » en matière de santé et de sécurité du travail, pour la Ville de Montréal et pour ses représentants lorsqu’il s’agit de la « prise en charge » d’un chantier (maîtrise d’œuvre)
  • Outiller les représentants de la Ville afin d’accomplir leur fonction en tenant compte de leurs obligations légales, à titre de maître d’œuvre du chantier
  • Avoir une bonne vue d’ensemble sur la maîtrise d’œuvre et son application à la Ville de Montréal

De plus, les participants sauront « Quoi faire ou ne pas faire? » et bénéficieront d’exemples pratiques de pièges qu’un « surveillant » ou un représentant de la Ville doit éviter, lorsque celle-ci agit à titre de maître d’œuvre sur un chantier de construction. Le tout, appuyé d’exemples jurisprudentiels, de cas pratiques et de discussions.

Cette formation est donnée par

Me Maryline Rosan et Me Chantale Lavoie

Offre d’emploi

Conseiller et formateur SST (volets juridique et gestion des lésions professionnelles).
Voir l’offre >


Horaire d’été

Durant la période estivale, nos bureaux seront fermés tous les vendredis après-midi.

Bon été!

août 2018

Mois suivant
D L M M J V S
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2018 Centre patronal SST