Infos SST

Un bel exemple de créativité en matière de prévention des dépendances

Novembre 2015

Mme Mélanie Lazure, conseillère en prévention à la Ville de Montréal, nous a conviés à une activité de sensibilisation aux dépendances destinée aux employés de son arrondissement.

Il arrive que nous soyons invités aux activités de prévention de nos entreprises clientes. C’est effectivement avec générosité que Mme Mélanie Lazure de l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension a convié le Centre patronal à assister à cet événement,  échelonné sur deux jours, organisé durant la 28e Semaine de prévention de la toxicomanie qui s’est tenue du 15 au 21 novembre 2015.

Mme Lazure nous fait part du récit de cette initiative réussie. Nous vous invitons à prendre connaissance du texte qu’elle nous a fait parvenir.

« C’est lors d’une réunion du comité local de santé et sécurité du travail à la direction de la voirie de mon arrondissement, que nous avons discuté du phénomène des dépendances ». Un contremaître perspicace, M. Robert Gignac, affirmait que cette problématique est présente dans la société (3 personnes sur 10 sont touchées) et comme notre organisation en est un reflet, il y a donc des employés qui y sont forcément concernés.

Au cours d’une vie, nous pouvons être témoins d’un proche, d’un ami ou d’un collègue aux prises avec un problème de dépendance que ce soit à l’alcool, au tabac, au cyberespace, aux drogues, aux médicaments, etc. Et même si les gens ne consomment pas nécessairement sur les lieux du travail mais dans leur vie privée, les dommages collatéraux sont bien réels : taux d’absentéisme élevé, comportements agressifs, mauvaises perceptions de la réalité, conflits interpersonnels, diminution de l’efficacité ou encore baisse de la concentration pouvant même causer des accidents de travail!

Ici, on travaille avec les idées claires!

C’est dans ce contexte que j’ai eu l’idée d’organiser une activité spéciale dans le cadre d’une Semaine de prévention des dépendances en adoptant une approche humaine, axée sur le partage dans le milieu de travail. Le but? Sensibiliser et mieux outiller les employés pour qu’ils puissent s’aider eux-mêmes ou aider un de leur proche, famille ou collègue aux prises avec une dépendance.

Le directeur de l’arrondissement, M. Stéphane Chénier, a donc rassemblé spécialement tout son personnel à deux activités ayant pour thème « Ici, on travaille avec les idées claires! » Pour cette occasion, les programmes d’aide aux employés et aux membres ont accepté d’épauler cette initiative en présentant leurs différents services offerts.

Bienvenue à bord!

Je n’avais alors qu’une idée en tête : trouver des gens intéressants qui accepteraient de venir partager leur vécu pour influencer positivement les autres! Après deux mois de démarche intensive, j’ai réussi à convaincre deux hommes d’exception : le comédien,  humoriste et intervenant Paul Boissonneault ainsi que le commandant Robert Piché. Ils ont en effet livré leur récit personnel avec beaucoup d’ouverture, de simplicité et d’humilité. Vous n’avez qu’à demander aux participants qui étaient bouche bée devant autant de générosité!

Pour couronner le tout, j’ai déniché la perle rare pour animer ces deux après-midis : Gilles Leblanc, psychothérapeute et travailleur social à la clinique Nouveau Départ, dont le fondateur est le renommé Dr Jean-Pierre Chiasson. Gilles connaît bien le domaine des dépendances, d’autant plus qu’il a été le thérapeute du commandant Piché pendant plus de 11 ans. Il s’est avéré un animateur dynamique et charismatique par son humour et ses interventions judicieuses.

Nous avons tous été touchés par les témoignages livrés par nos invités. Des tranches de vie inspirantes qui portent à réfléchir et qui donnent envie d’avancer et de goûter au bonheur! Puisque plusieurs employés ont déjà demandé de l’aide, l’objectif a été atteint.

Les conférences ont eu lieu les 18 et 19 novembre dans une salle pleine où on aurait pu entendre une mouche voler… Les participants ont pu échanger avec l’animateur et les conférenciers après leur présentation, puis sont repartis avec une pochette d’outils complète comprenant un répertoire de ressources et de références provenant de divers organismes voués à la prévention et à la prise en charge des dépendances.

Un effet d’entraînement positif

Des partenaires tels que la CSST, l’APSAM, le Centre patronal de santé et sécurité du travail du Québec étaient présents également. Souhaitons maintenant que cette initiative inspirera d’autres partenaires et organismes à l’effet qu’il est possible d’agir concrètement en prévention concernant un sujet aussi délicat que les dépendances dans les milieux de travail. »

Si le sujet des dépendances vous préoccupe, notez que le Centre patronal offre la formation intitulée : Alcool et drogues au travail : droits et obligations. Lors de cette activité vous pourrez vous familiariser avec le cadre législatif et les approches de gestion à adopter lorsqu’un employé vous semble sous l’influence de l’alcool ou de la drogue. 

Offre d’emploi

Nous sommes à la recherche d’un conseiller et formateur en SST, volet prévention.

Consulter l’offre

juillet 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST