Infos SST

L’écoute et la communication

Janvier 2018

L’écoute active importe pour beaucoup dans les communications. Êtes-vous habile pour écouter? Quelles stratégies pouvez-vous employer pour améliorer votre écoute?

Les meilleurs communicateurs passeraient 80 % de leur temps à écouter et 20 % à parler.1 L’écoute active occupe donc une place prépondérante dans les communications. Toutefois, les habiletés d’écoute, d’une personne à l’autre, peuvent varier d’une façon importante. L’écoute peut même parfois s’avérer difficile. Pourtant, en principe, le but de l’écoute est simple : essayer de comprendre l’autre! Êtes-vous habile en matière d’écoute active? Voici un petit test maison.

Test sur l’écoute2

Note – Ce test s’appuie sur vos perceptions. Il permet de mieux évaluer vos habiletés d’écoute.
Lisez chaque énoncé et déterminez si, oui ou non, il correspond à votre façon d’agir.

Énoncés

Oui

Non

1. 

Lorsqu’une personne vous aborde, vous ne vous laissez pas distraire, et ce, même s’il y a du bruit ou des personnes qui circulent autour de vous. Vous vous efforcez de rester concentré et attentif à ce qu’elle vous dit.

2. 

Vous avez de la facilité à retenir, tout de suite, le nom des personnes qui vous sont présentées.

3. 

Vous êtes du genre « vite sur la gâchette ». Si quelqu’un vous soumet un problème, vous avez des solutions à proposer avant même qu’il ait terminé ses explications.

4. 

Vous n’hésitez pas à exprimer votre point de vue de façon rapide, claire et directe.

5. 

Vous attendez d’être en mesure de déterminer le sens exact des paroles de votre interlocuteur et vous évitez de l’interrompre au milieu d’une phrase.

6. 

Lors d’une assemblée, d’une conférence ou d’une formation, vous avez l’habitude de vous asseoir au fond de la salle.

7. 

Du genre énergique, vous consacrez peu de temps à la discussion, celui-ci est trop précieux!

8. 

Lors d’une réunion, au moment de présenter un point à discuter, vous êtes réceptif aux objections soumises. Vous tentez de comprendre les points de vue et les arguments soulignés.

9. 

Les gestes maladroits ou le maniérisme de votre interlocuteur vous distraient facilement des propos tenus.

10. 

Vous pouvez facilement reformuler les propos de la personne ou du groupe avec qui vous discutez.


Interprétation des résultats

Accordez-vous 2 points si vous avez répondu « oui » aux questions 1, 2, 5, 8 et 10, et « non » aux questions 3, 4, 6, 7 et 9.

0 à 4

Il semble difficile pour vous d’écouter de façon active.

6 à 8

Les gens doivent-ils vous interrompre afin de réussir à vous présenter leur point de vue?

10 à 12

Vous avez de belles aptitudes d’écoute. Profitez de toutes les occasions pour continuer à vous améliorer.

14 à 16

Bravo, vous faites preuve d’un niveau d’écoute au-dessus de la moyenne.

18 et plus

Chapeau! Votre écoute est excellente, vous devez être apprécié de tous!


Voici quelques stratégies pour vous aider à améliorer votre écoute

Vous constatez que vous étiez distrait et que vous n’écoutiez pas pleinement les propos de votre collègue.

Vous pouvez lui mentionner que vous êtes désolé d’avoir eu la tête ailleurs pendant un moment, puis lui demander poliment de répéter ce qu’il vient de dire.

Vous constatez que vous avez tendance à vous laisser distraire facilement.

Vous avez peut-être besoin de développer votre capacité d’écoute et de prêter une attention toute particulière envers votre interlocuteur. Il est possible que certaines personnes ne soient pas intéressantes, ou chaque fois qu’elles abordent un sujet, vous savez que ce sera long. Dans ces situations, il est souhaitable de porter, malgré tout, attention à votre interlocuteur. Vous pouvez lui signifier que vous l’écoutez en croisant son regard, en lui souriant ou en acquiesçant de la tête.

Il y a beaucoup de bruit ou de va-et-vient et vous êtes constamment interrompu.

Vous pouvez proposer de poursuivre la discussion dans un endroit plus calme, ou encore fixer un moment plus approprié pour votre échange.

Vous vous apprêtez à poser un jugement hâtif sur ce que votre interlocuteur vous dit.

Retenez vos conseils. Évitez de le juger. Écoutez-le. Posez-lui des questions afin de bien comprendre ce qu’il dit ou l’objet de sa demande, pour découvrir ce qu’il cherche à vous communiquer.

Vous n’êtes pas sûr d’avoir bien compris.

Prendre quelques minutes pour reformuler les propos de votre interlocuteur va vous demander un peu de temps. Par contre, une telle façon d’agir vous évitera bien des malentendus.

L’écoute active peut, dans certaines circonstances, demander un effort de concentration et être plus exigeante. Toutefois, rappelez-vous que cela peut être une façon de démontrer, à votre interlocuteur, que ses idées ont de la valeur, en plus de l’encourager à vous en dire plus et d’établir une relation positive. Une clé des plus utiles pour un travail d’équipe!

Nous vous proposons diverses formations pour développer vos habiletés et vos moyens de communication :



  1. MELCHERS, Daniel B. « La communication intelligente : écouter, observer, persuader », Les Éditions GGC ltée, 2002, p. 54.
  2. DROLET, Muriel. « Le coaching d’une équipe de travail », Les Éditions transcontinentales inc., 2e trimestre 1999, p. 117-119.

Offre d’emploi

Conseiller et formateur SST (volets juridique et gestion des lésions professionnelles).
Voir l’offre >


Horaire d’été

Durant la période estivale, nos bureaux seront fermés tous les vendredis après-midi.

Bon été!

août 2018

Mois suivant
D L M M J V S
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2018 Centre patronal SST