Infos SST

Reconnaissance : occasion ratée ou à saisir ?

Révisé en septembre 2013

La reconnaissance occupe-t-elle une place importante dans votre entreprise ? Est-elle quotidienne ou annuelle ? formelle ou plutôt spontanée ? privée ou publique ? financière ? Les pratiques de reconnaissance sont diverses et, bien utilisées, elles s’avèrent très efficaces. À l’opposé, si de belles occasions de renforcement ou de reconnaissance sont ratées, cela risque fort d’entraîner une démobilisation du personnel. Et c’est l’ensemble de l’entreprise qui en subira les contrecoups. Voici des exemples pour lesquels il n’est jamais trop tard pour réagir !

Une entreprise qui souhaite instaurer des pratiques de reconnaissance, relativement à la SST, peut introduire progressivement quatre formes de reconnaissance1 :

  • la reconnaissance existentielle
  • la reconnaissance de la pratique du travail
  • la reconnaissance des résultats
  • la reconnaissance de l’investissement dans le travail

La reconnaissance existentielle

Peu importe le travail exercé, l’être humain a besoin d’être reconnu dans ce qu’il est, dans son caractère unique, et de créer des liens avec les membres de son entourage. Des gestes simples, comme sourire ou dire bonjour, permettent de créer des relations sociales positives et de faire en sorte que le personnel se sente considéré par l’entourage. Si, en plus, les gestionnaires encouragent  les suggestions des employés, en y répondant rapidement, et s’ils se soucient d’intégrer les nouveaux employés à l’équipe de travail, ils favorisent la convivialité entre le personnel et un climat de travail positif.

Occasion de reconnaissance ratée ou à saisir ?

La tête qu’on affiche le matin en arrivant au travail ou lors d’une réunion du comité SST est-elle une fenêtre qui incite à la convivialité ou, plutôt, un mur sur lequel personne n’a envie de se frapper ? Votre physionomie varie-t-elle selon les personnes que vous croisez ? Il y a, certes, des gens avec qui on partage davantage d’affinités, ou encore des dossiers ou des problèmes qui, parfois, occupent tellement notre esprit qu’ils nous font oublier d’être attentifs à ce qui se passe autour de nous. Occasions ratées ? Pour les saisir, il est temps de créer des liens positifs avec votre entourage !

La reconnaissance de la pratique de travail

Chacun, dans ses efforts de développement personnel et professionnel, consacre temps et énergie dans de multiples activités de formation : études techniques, collégiales ou universitaires. Ces formations, jumelées à des expériences de travail, favorisent le développement des compétences et des qualités professionnelles. N’est-il pas juste d’affirmer que tous les efforts menant à l’obtention d’un diplôme méritent d’être reconnus et soulignés officiellement. Alors, si un gestionnaire autorise des formations et que celles-ci sont complétées ou ont conduit à l’obtention d’un diplôme, le signaler constitue une excellente façon de mettre en évidence les efforts déployés et, ainsi, d’encourager les individus à utiliser leurs nouvelles connaissances et habiletés au travail.

Au quotidien, si le milieu de travail encourage la participation à des groupes de résolution de problèmes, comme le comité de santé et sécurité du travail, ou l’affectation à des projets spéciaux en SST, où les personnes sont justement choisies en raison de leurs compétences, l’entreprise et ses gestionnaires marquent des points, en termes de reconnaissance de pratique de travail. Les gestionnaires peuvent aussi souligner la contribution des porteurs de dossier et les féliciter individuellement, ou devant leurs pairs. De tels gestes constituent de véritables petits boost qui incitent les individus à s’investir à nouveau.

Occasion de reconnaissance ratée ou à saisir ?

Un important projet, visant l’amélioration des règles de sécurité pour l’arrimage des camions au quai de réception, vient de se terminer. Plusieurs personnes ont consacré bien des heures de travail à sa réalisation. Elles se sont efforcées de mettre leurs compétences à profit pour la réussite du projet. En outre, elles sont très fières du résultat. Pourtant, certains sont restés indifférents ou se sont montrés désintéressés vis-à-vis le projet qui, pourtant, a constitué une avancée pour l’organisation. Au lieu de simplement dire que les investissements monétaires auraient pu être bien plus utiles s’ils avaient été utilisés à d’autres fins, il aurait été préférable d’y consacrer une attention sincère. 

La reconnaissance des résultats

Tout gestionnaire soucieux d’encourager son personnel à s’investir, à faire preuve d’ingéniosité, tout en offrant un travail de qualité, doit reconnaître les résultats une fois le projet terminé et les objectifs ambitieux atteints. Dans le domaine de la SST, la reconnaissance des résultats s’effectue souvent entre l’équipe et son gestionnaire par des félicitations exprimées spontanément lors d’une rencontre. L’occasion s’y prête également à la suite de l’obtention d’une nomination ou d’un prix à un concours où les membres du comité SST, par exemple, proposent une ou plusieurs réalisations en vue d’améliorer la santé et la sécurité des lieux de travail. Cette reconnaissance peut d’ailleurs faire l’objet d’un prix, d’un boni, d’une lettre personnalisée de la part du supérieur immédiat ou d’un haut dirigeant – ou prendre la forme d’un cadeau soulignant l’atteinte des objectifs fixés.

Occasion de reconnaissance ratée ou à saisir ?

Lors d’une formation donnée en entreprise, se trouvait dans la salle, un grand tableau  contenant des photographies d’au moins une cinquantaine de projets d’amélioration en SST. Malheureusement, seuls les aspects mécaniques et physiques avaient été mis en évidence. Pourtant, toutes ces réalisations étaient sûrement issues du travail de plusieurs personnes. Une façon de personnaliser ces accomplissements aurait pu être d’ajouter, à côté de chaque projet, une photographie des personnes y ayant participé. Imaginez un instant l’effet de cette valorisation publique. Des personnes qui, lors d’une journée de formation, en plus de voir leur photo au tableau, se seraient vues féliciter par le formateur invité ou un visiteur.

La reconnaissance de l’investissement dans le travail

Au travail, il y a parfois des situations où, malgré les efforts investis, et pour des raisons multiples, les résultats ne sont pas au rendez-vous. Malgré tout, les tentatives de réussir ont nécessité du temps et de l’énergie. À titre d’exemple, nombreux sont les comités de santé et de sécurité qui consacrent du temps et des discussions à la recherche de solutions, sans obtenir les appuis nécessaires pour leur réalisation. Toutes sortes de considération peuvent avoir pesé dans la balance et freiné la possibilité de mettre en place les solutions envisagées. Il importe quand même de souligner les efforts consentis, afin que les personnes concernées ne perçoivent pas leur démarche comme seulement un coup d’épée dans l’eau.

Occasion de reconnaissance ratée ou à saisir ?

Dans les comités SST, il n’est pas rare que des idées paraissant prometteuses demeurent sur papier. Plutôt que d’ignorer ces efforts, pourquoi ne pas les souligner ? Pour un gestionnaire, il est facile de soutenir la progression d’un projet à toutes les étapes de sa réalisation, en vue de favoriser sa réussite. Pourquoi ne pas tenter de mieux orienter les membres du comité SST et les inviter, lors de la préparation d’un plan d’action par exemple, à retenir les projets viables et réalistes ? Ainsi, non seulement le gestionnaire favorise l’atteinte de résultats positifs, mais il contribue à ce que les investissements dans le travail rapportent davantage à tout un chacun.

Selon vous, l’élaboration d’un plan d’action en SST, pour votre comité SST, constitue une bonne occasion de définir des objectifs, d’obtenir des résultats significatifs, de souligner et de reconnaître la contribution des membres du comité, le Centre patronal vous invite à assister à sa formation Plan d’action du comité SST.  Occasion de reconnaissance ratée ou à saisir ? L’avenir vous le dira !


1 BRUN, Jean-Pierre et Ninon DUGAS. La reconnaissance au travail : une pratique riche de sens, document de sensibilisation, Centre d’expertise en gestion des ressources humaines, octobre 2002, 22 pages.

 



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

septembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST