Infos SST


Qui dit masque dit programme de protection respiratoire!

FÉVRIER 2017

Vous avez des contaminants dans l’air sous forme de gaz, de fumées, de vapeurs, de poussières ou de brouillards. Vous avez tenté d’éliminer, de substituer ou de réduire à la source ces contaminants. Si vous dépassez les normes prévues à l’annexe I du Règlement sur la santé et la sécurité du travail à un poste de travail donné, vous devez fournir gratuitement à vos employés concernés l’équipement de protection respiratoire approprié. De plus, il est de votre responsabilité de vous assurer du port de la protection respiratoire par les travailleurs.

Tout d’abord, l’équipement doit être choisi, ajusté, utilisé et entretenu conformément à la norme CSA Z94.4-93. De plus, en vertu de la Loi sur la santé et la sécurité du travail, le comité de santé et de sécurité a également des responsabilités. En effet, l’article 78 spécifie que le comité doit « choisir les moyens et équipements de protection individuels qui, tout en étant conformes aux règlements, sont les mieux adaptés aux besoins des travailleurs de l’établissement ». En optant pour la protection respiratoire, vous devez obligatoirement mettre en place un programme de protection respiratoire conformément à la norme précédemment citée. Ce programme se résume en 6 étapes.

Étape 1 – Évaluer les besoins à partir d’une évaluation de votre environnement

Cette étape vient préciser le type d’appareil respiratoire requis (épuration d’air, approvisionnement d’air ou autonome) et la forme (demi-masque, masque complet ou cagoule).

Étape 2 – Choisir le masque à partir de l’évaluation des besoins et en tenant compte de la physionomie variée des visages de vos travailleurs

Étape 3 – Former les travailleurs sur la protection respiratoire, notamment sur :

  • l’ajustement de l’équipement de protection
  • l’utilisation sécuritaire de l’équipement
  • l’entretien de la protection respiratoire
  • l’entreposage de l’équipement de protection respiratoire

Étape 4 – Procéder aux tests d’ajustement afin de s’assurer que la protection est adaptée au visage du travailleur et étanche

Selon le type d’appareil choisi, vous devez effectuer des tests qualitatifs ou quantitatifs. Lors des essais d’ajustement, assurez-vous que le travailleur porte ses équipements de protection individuelle habituelle (lunette de sécurité, coquille).

Étape 5 – Assurer le port de la protection respiratoire

Lorsque les conditions l’exigent, la protection respiratoire doit être portée et ajustée comme au moment des essais d’ajustement.

Étape 6 – Entretenir et entreposer convenablement la protection respiratoire

  • Nettoyer et désinfecter périodiquement la protection
  • Inspecter celle-ci avant chaque utilisation
  • Si plusieurs employés utilisent la même protection, l’entretenir après chaque utilisation
  • Entreposer à l’abri de la poussière, du soleil, de la chaleur, de l’humidité excessive, du froid intense et des produits chimiques
  • Entreposer la protection respiratoire dans un contenant hermétique

Si vous désirez obtenir plus de renseignements sur la protection respiratoire, sachez que le Centre patronal offre la formation intitulée Identifier et contrôler les risques en milieu de travail.


Référence
LORD, Judith. La protection respiratoire, c’est plus qu’un masque! Direction de la santé publique de la Montérégie, 2014, 28 pages.

mai 2017

Mois suivant
D L M M J V S
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST