Infos SST

L'ergonomie démythifiée

Archives

(Révisé en mai 2012)

Un peu d'histoire

Bien que le terme ERGONOMIE soit relativement récent, le concept n'est pas nouveau. En effet, il y a près de 200 000 ans, l'homo sapiens créait des outils s'adaptant à la fois à leurs caractéristiques morphologiques et à la tâche à accomplir. Les outils simples, nécessaires à leur survie, étaient choisis ou fabriqués en fonction de la taille de leurs mains.

Durant les millénaires qui suivirent, le travail demeurera essentiellement manuel et les outils étaient modifiés par leurs propres utilisateurs ou par les générations suivantes d'utilisateurs.

La révolution industrielle du 19e siècle bouleversera cette habitude de vie par l'invention de nombreuses machines, qui allaient devenir de plus en plus imposantes, complexes et rapides. Mais, surtout, cette nouvelle ère offrait désormais aux employés des outils qu'ils ne pouvaient plus modifier eux-mêmes…

Les problèmes, que créait ce nouveau rapport entre l'homme et ses instruments de travail, devinrent manifestes pendant la deuxième guerre mondiale. Une part des pertes humaines et matérielles, au cours de ce terrible conflit, furent dues, non pas uniquement aux combats, mais au manque d'adaptation entre l'homme et ses machines de guerre… Un nouveau principe s'imposait : les puissants instruments du monde moderne devraient désormais tenir compte des capacités humaines.

C'est un chercheur anglais, K.F.H. Murrell, qui, en 1949, donna à l'ergonomie son nom. Le terme est constitué de deux mots grecs : « ergos » signifiant travail et « nomos » signifiant lois.

Depuis, l'ergonomie a connu un développement rapide, surtout dans le domaine aérospatial. A l'instar de cette industrie, un nombre croissant de manufacturiers d'outils conçoivent aujourd'hui leurs produits en fonction de critères ergonomiques. De nos jours, les concepts d'ergonomie sont appliqués à plusieurs secteurs d'activité économique (ex. : automobile : siège ergonomique, tableau de bord...). Bref, on observe, de toute part, un désir de créer des objets de mieux en mieux adaptés à l'être humain.

Définition

On retrouve généralement trois éléments dans la définition de l'ergonomie :

  1. Il doit y avoir adaptation entre l'homme et son environnement (machine, outil, poste de travail…).
  2. L'ergonomie est une approche multidisciplinaire.
  3. Lorsqu'un travail respecte les principes de l'ergonomie, il y a confort et bien-être pour l'employé, ainsi qu'un accroissement de l'efficacité du travail.

Objectif

L'objectif de l'ergonomie est de créer un système personne-machine (ou personne-procédé) efficace tout en améliorant le bien-être de l'humain. L'objectif de l'ergonomie se divise en trois éléments :

  • confort
  • bien-être (santé et sécurité)
  • efficacité
    • du point de vue protection
    • du point de vue physiologique
    • du point de vue psychologique

En réduisant les tensions, le stress, la fatigue et les efforts de l'opérateur, il est possible d'augmenter les performances du système homme-machine. Cela peut aussi se traduire par une réduction des accidents du travail et des maladies professionnelles.

Pour atteindre ces objectifs, les différentes caractéristiques du travail doivent être compatibles avec les limites physiologiques et comportements de l'individu.  Par exemple, un bureau ou un établi trop bas exige de l'employé qu'il ait le dos constamment courbé, ce qui lui cause des douleurs. De même, le contrôle de la qualité sur une chaîne de montage exige une attention soutenue de la part d'un employé. Si l'information est transmise trop rapidement, l'employé ne peut suivre le rythme de la machine et il laisse volontairement passer des éléments sans les contrôler. D'où l'importance de bien connaître les limites d'un être humain.

Approche

L'ergonomie repose sur plusieurs disciplines principalement issues du génie et des sciences biologiques et médicales.

Dans l'entreprise, pour résoudre un problème ergonomique, il faut être en mesure d'en considérer les différents aspects. C'est pourquoi, l'entreprise a avantage à solliciter la participation de différents services. Les services des ressources humaines, d'ingénierie industrielle, de santé et sécurité du travail, et même le service des achats peuvent apporter une contribution importante. La petite entreprise qui ne dispose pas de tous ces services peut quand même identifier, au sein de ses ressources humaines, des individus ayant une expertise appropriée.

Conception versus correction

L'ergonomie se subdivise en deux catégories principales : conception et correction

L'ergonomie de conception intervient dès le design d'un outil, d'une machine, d'un poste de travail ou de l'ensemble du lieu de travail. On en retrouve des applications, entre autres, dans l'aménagement des postes de travail. À cette étape, les concepteurs ont un souci de prévenir d'éventuels problèmes et tiennent compte des caractéristiques humaines. Les coûts d'une démarche ergonomique seront moindres si elle est utilisée dès la planification et la conception. Il s'agit d'une démarche proactive ou préventive.

L'ergonomie de correction intervient lorsqu'il faut modifier des lieux ou des conditions de travail existantes après l'apparition de problèmes. On constate alors qu'il y a eu mauvaise conception. Cette démarche réactive est cependant la plus courante, bien qu'elle soit moins efficace que l'ergonomie de conception, et plus coûteuse.

Avantages

Dans la majorité des cas, les entreprises optent pour l'ergonomie lorsqu'elles doivent faire face à un problème majeur en santé-sécurité du travail. L'avantage de la démarche ergonomique est alors une réduction des troubles musculo-squelettiques et des coûts afférents.

Même s'il n'y a pas de problèmes graves, l'ergonomie peut contribuer à améliorer les conditions de travail. Les entreprises découvrent très rapidement que les corrections ergonomiques peuvent apporter des bénéfices. Pour n'en citer que quelques-unes, mentionnons :

  • Augmentation de la productivité et de l'efficacité du travail
  • Preuve de l'engagement de la direction dans la SST
  • Motivation des employés
  • Réduction de l'absentéisme
  • Amélioration du climat de travail
  • Utilisation optimale du personnel
  • Augmentation de la satisfaction au travail
  • Création d'un climat de collaboration et de travail d'équipe entre les différents services
  • Augmentation de la qualité du produit ou du service
  • Diminution des erreurs reliées au manque de performance des employés
  • Économies à plusieurs niveaux (qualité-formation-sécurité…)

Ces nombreux avantages font qu'un programme d'ergonomie peut devenir un investissement très rentable.

Limites

Plusieurs diront qu'il n'est pas toujours simple d'entreprendre une démarche d'ergonomie. Nous répondrons que cela dépend de ce que l'entreprise veut faire.

Dans certains cas, l'ergonomie peut être utilisée facilement pour corriger certains postes de façon isolée. En utilisant l'expertise et l'expérience du personnel en place, il est possible de régler, par de simples modifications, des problèmes importants. Une bonne analyse peut permettre à l'entreprise de cerner les problèmes et de trouver des solutions efficaces.

Pour résoudre des problèmes complexes, ou pour définir un programme d'ergonomie, il est préférable d'avoir un minimum de connaissances. Premièrement, il faut connaître un peu les caractéristiques humaines (travail musculaire, variations interindividuelles, postures). Deuxièmement, il faut comprendre les caractéristiques de la tâche à effectuer, du poste de travail et de l'environnement, et les influences de celles-ci sur l'humain.

Il peut arriver que, la seule solution possible soit coûteuse ou techniquement difficile à réaliser. Il faut alors faire un choix en fonction des coûts et des bénéfices.

Conclusion

L'ergonomie est un concept à la mode. Dans leur publicité, les fabricants vantent de plus en plus le « design ergonomique » de leurs produits ce qui a pour effet de modifier l'attitude des entreprises face à l'ergonomie. Si on ajoute à cela le besoin impératif de réduire les accidents très coûteux, les coûts de production et les pertes de toutes sortes, on constate que l'occasion est des plus favorable à l'introduction de l'ergonomie en entreprise.



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

novembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST