Infos SST


Former les secouristes : un must !

Archives

(Révisé en juillet 2012)

Personne n’est à l’abri d’un accident ou d’un malaise et cela peut arriver n’importe où, dans la rue, dans un endroit public et même dans votre milieu de travail. Si un collègue s’étouffe, subit un malaise cardiaque ou encore fait une chute malencontreuse, y a-t-il quelqu’un pour lui venir en aide ?

Avez-vous fait vos devoirs ?

Au Québec, porter secours est une obligation légale comprise dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne et dans le Code civil du Québec. Si l’on refuse de porter secours, on pourra même être poursuivi au criminel et devoir payer les dommages subis par la victime. Et, en entreprise, c’est l’employeur qui a l’obligation de donner les premiers secours1 à l’aide de secouristes. De plus, en vertu du Règlement sur les normes minimales de premiers secours et de premiers soins, l’employeur doit assurer la présence, en tout temps durant les heures de travail, du nombre requis de secouristes par quart de travail. Par exemple, pour tout établissement (excluant les chantiers de construction) où se retrouvent 50 travailleurs et moins, un secouriste au minimum est requis pour chaque quart de travail.

Les personnes désignées pour être secouristes doivent suivre une formation de deux jours par un organisme reconnu par la CSST afin d’obtenir un certificat en secourisme, qui est valide pour trois ans. Le programme de secourisme de la CSST permet de subventionner la formation d’un maximum de 5 % du nombre total des travailleurs. En clair, la formation est gratuite si vous vous en tenez au ratio établi par la réglementation existante. Il n’y a donc aucune raison qui tienne pour ne pas faire former un (ou plusieurs) employé en tant que secouriste afin de maintenir la vie d’une personne blessée, empêcher l’aggravation de ses blessures et la réconforter.

Par ailleurs, les responsabilités de l’employeur ne s’arrêtent pas là. Entre autres, il est essentiel qu'il y ait des trousses de premiers soins en nombre suffisant. Ces trousses doivent être faciles d'accès et disponibles en tout temps. De plus, un secouriste qui dispense les premiers soins et premiers secours à un travailleur a l'obligation de remplir un registre des blessures comportant tous les renseignements exigés par la législation. Dans des circonstances graves, il est même nécessaire d’aviser la CSST le plus rapidement possible (art.62, LSST).

Avez-vous pensé à un petit rafraîchissement ?

Tel qu’il a été mentionné plus haut, le certificat de secouriste, délivré dans le cadre du programme de la CSST, est valide pour une période de trois ans. Une fois celui-ci expiré, les secouristes doivent reprendre intégralement la formation de base de deux jours (16 heures). Entre ces années, que se passe t-il ? Selon les types de milieu de travail dans lesquels les secouristes œuvrent, certains auront à intervenir plus fréquemment que d’autres. Aussi, les connaissances acquises il y a douze ou vingt-quatre mois peuvent être un peu lointaines… Pourquoi ne pas en profiter alors pour rafraîchir les connaissances de vos secouristes en milieu de travail en organisant des petites sessions de mise à niveau dans votre milieu de travail ?

Pour vous aider, la CSST offre, sur son site Internet, des capsules de formation portant, entre autres, sur l'administration de l'oxygène par un secouriste, le défibrillateur externe automatisé, la réanimation cardiorespiratoire et l'utilisation de l'épinéphine. Attention, toutefois, car ces capsules ne remplacent pas les cours de secourisme qui sont obligatoires.

Conclusion

Dans la chaîne d’intervention qui mène aux soins médicaux, le secouriste est le premier maillon. Il déclenche une série de gestes importants qui pourront permettre à un professionnel de la santé de sauver une vie. Prenez donc soin de vos secouristes !


1Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles, art. 190.



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

septembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST