Infos SST

Oups ! On a oublié la douche !

Révisé en août 2013

Le directeur : Quoi, il faut installer une douche d’urgence dans l’entrepôt ! Sais-tu combien ça va coûter ? Juste la douche, ça doit approcher 1 000 $.

Le gestionnaire SST : En fait, probablement plus de 2 000 $, car il faut compter le plombier… qui devra percer le plancher pour le drain et raccorder tout ça à la plomberie, qui est plutôt éloignée !

Le directeur : Au moins, ce n’est pas pour se laver, donc on évite le chauffe-eau !

Le gestionnaire SST : Justement pas ! La douche d’urgence devra être alimentée à l’eau tiède. Peut-être aurais-je dû être consulté avant de conclure les plans !


Cet article ne porte pas sur les douches d’urgence !

En fait, nous voulons vous rappeler qu’il est essentiel, pour une entreprise, de connaître le contenu de la législation en matière de santé et sécurité du travail, dont le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST).

Dans le cas précité, il aurait été moins coûteux et moins dérangeant si l’installation de la douche avait été planifiée dès le départ. Et on peut multiplier les exemples :

  • modifier une machine neuve (presse, convoyeurs, etc.) pour la rendre sécuritaire
  • ajouter de la ventilation après avoir découvert une source de contaminant
  • installer des douches (des vraies), car les travailleurs sont exposés à un environnement de travail très chaud
  • modifier un équipement pour le rendre cadenassable
  • remplacer un outil dont l’utilisation est prohibée
  • etc.

Donc, au moment de la planification des travaux, il est essentiel de considérer le contenu du RSST.

Mais, il y a plus…

Même si vous ne planifiez aucun chantier, une bonne connaissance de base du RSST vous fera peut-être prendre conscience que votre milieu de travail recèle des risques insoupçonnés; que vos règles de sécurité ou vos listes d’inspection sont incomplètes; que certaines de vos méthodes de travail ne prennent pas en compte les règles de base en prévention des accidents.

Sans compter qu’être au fait du contenu du règlement vous permettra de vous situer relativement à des questions du genre : Devons-nous former à nouveau les caristes qui ont déjà reçu la formation chez leur dernier employeur ? À quelle fréquence devons-nous reprendre la formation de nos opérateurs de chariots élévateurs ? Tous les trois ans, jamais, ça dépend ?

L’important, comme le disait si bien Albert Einstein, est de ne jamais cesser de poser des questions.

Une meilleure connaissance de la règlementation est essentielle pour tous, y compris pour vos superviseurs, puisque ce sont eux qui encadrent le travail.

Pour en savoir plus, suivez la formation Règlement sur la santé et la sécurité du travail.

Offre d’emploi

Nous sommes à la recherche d’un conseiller et formateur en SST (volet prévention).

Consultez l’offre

août 2017

Mois suivant
D L M M J V S
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST