Infos SST

En matière de manutention, êtes-vous conforme à la règlementation ?

Février 2014

Le Règlement sur la santé et la sécurité du travail présente les exigences minimales obligatoires pour toute entreprise de compétence provinciale, en matière de prévention. Plus précisément, la section XX, « Mesures ergonomiques particulières », rappelle les éléments que l’on doit mettre en application en matière de manutention. Essentiellement, on y présente les deux aspects suivants : la formation et le recours aux appareils mécaniques.

Le volet relié à la manutention n’est pas particulièrement élaboré dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST), mais l’article 166 traite de cet aspect. Le premier paragraphe fait référence à la formation. On y mentionne que les travailleurs préposés à la manutention de charges doivent être instruits de manière à accomplir leur travail de façon sécuritaire. Avec les nombreux obstacles auxquels sont exposés les manutentionnaires, il est certes difficile – voire impossible – de toujours mettre en application le traditionnel principe « dos droit – genoux fléchis ». Or une session de formation/information pourrait certainement rappeler les principes de base en matière de manutention de charges lourdes. Les statistiques démontrent que les manutentionnaires constituent la deuxième profession totalisant le plus grand nombre d’affections vertébrales. Des milliers de dossiers sont ouverts annuellement à la CSST (affections vertébrales) en raison d’efforts excessifs.

Le second paragraphe, de l’article 166, mentionne que si le déplacement manuel de charges compromet la sécurité du travailleur, des appareils mécaniques doivent être mis à sa disposition. Il est donc important de déterminer les situations pour lesquelles l’opération manuelle de déplacement de charges peut compromettre la sécurité d’un travailleur. Dans de telles circonstances, on comprend que de l’aide mécanique doit être mise à la disposition du travailleur, afin de réduire les risques associés à cette tâche. Par exemple, le déplacement d’un baril (charge lourde) pourrait possiblement s’effectuer manuellement, mais il pourrait également compromettre la sécurité du travailleur. De l’aide mécanique spécifique (ex. : gerbeur pour baril) pourrait être mise à la disposition du travailleur pour rendre cette opération plus sécuritaire.

Le Centre patronal de santé et sécurité du travail du Québec offre la formation « Identifier et contrôler les risques en milieu de travail » dans laquelle un module porte sur les dangers de nature ergonomique.

Offre d’emploi

Nous sommes à la recherche d’un conseiller et formateur en SST, volet prévention.

Consulter l’offre

juillet 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST