Infos SST

Même en SST, mobiliser c'est possible !

Révisé en février 2015

Les entreprises performantes savent qu’il faut mettre en place des pratiques pour mobiliser les ressources humaines à tous points de vue.  La santé et la sécurité du travail ne doivent pas faire exception, car c’est notamment grâce à une équipe de gestionnaires et d’employés mobilisés en prévention qu’il est possible de rendre et, surtout, de maintenir le milieu de travail sécuritaire.

À la base, une équipe mobilisée, c’est une équipe qui travaille à atteindre des objectifs précis, fixés par l’organisation. Contrairement à la motivation qui est intrinsèque à l’individu (ex. : une personne est motivée à faire de l’exercice pour satisfaire son besoin d’être en forme), la mobilisation réfère à une philosophie de gestion et à des pratiques organisationnelles mises en place pour inciter un groupe d’employés à adhérer aux buts de l’organisation. C’est un phénomène collectif. La mobilisation peut donc être influencée par les gestionnaires et les pratiques de gestion.

Ainsi, en SST, il est essentiel d’obtenir l’engagement de tous et leur collaboration pour implanter les mesures préventives et, surtout, les faire vivre !  Alors, comment mobiliser en SST ?

Pour y arriver, il faut préalablement (ou en même temps) travailler à développer une culture de sécurité, culture reposant notamment sur une vision des dirigeants et sur des valeurs en prévention partagées par l’ensemble du personnel. Il faut aussi avoir défini des objectifs concrets et atteignables à court et à moyen terme.

Il faut compter sur le leadership des gestionnaires et des personnes-clés pour donner la direction à suivre. En effet, comme gestionnaire, votre leadership peut faire toute la différence ! Vous devez notamment être le premier à mettre l’épaule à la roue en plus de créer des opportunités pour inciter les autres à prendre exemple sur vous.

Votre entreprise doit également mettre en place des pratiques de gestion des ressources humaines mobilisatrices en SST, dont voici quelques exemples.

  • Le partage de l’information et la transparence : l’information sur les risques et les moyens pris par l’entreprise pour réduire ces risques – ou, sinon, les difficultés rencontrées pour y arriver – contribue à rassurer les employés; cela peut même les inciter à participer à la recherche de solutions. N’oublions pas que le partage de l’information ne doit pas s’effectuer uniquement vers le bas.
  • Le développement et l’utilisation des compétences : il est essentiel que les gestionnaires et les employés soient bien formés pour tenir compte des aspects SST dans l’accomplissement de leurs tâches. Pour les superviseurs, pensons à de la formation sur la tenue de réunions de sécurité. Pour les employés, ce peut être une formation à l’utilisation sécuritaire d’un équipement ou d’un produit. Le développement des compétences mène à un meilleur partage des responsabilités et à l’engagement de tous envers la cause santé-sécurité.
  • La reconnaissance : tout être humain, qu’il soit ou non au travail, a besoin de savoir que ce qu’il fait est utile et apprécié. En SST, cette reconnaissance peut prendre diverses formes, dont ce qui suit.

Le  supérieur immédiat peut souligner, individuellement et publiquement, la contribution en SST d’un membre de son équipe.

Un programme plus formel de reconnaissance peut être implanté pour tenir compte des réalisations en prévention dans l’évaluation du rendement.

Comme vous pouvez le constater, cela prend beaucoup plus qu’une remise de cadeau ou qu’un tirage pour mobiliser durablement les employés, afin qu’ils adoptent des pratiques de travail sécuritaires.



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

novembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST