Infos SST


Rapporter les accidents du travail

Octobre 2016

Selon l’article 62 de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST), l’employeur doit informer la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) par le moyen de communication le plus rapide dans les 24 heures pour les situations suivantes :

  • le décès d’un travailleur
  • la perte totale ou partielle d’un membre ou de son usage ou un traumatisme physique important
  • des blessures telles à plusieurs travailleurs qu’ils ne pourront pas accomplir leurs fonctions pendant un jour ouvrable
  • des dommages matériels de 150 000 $ et plus

Lorsqu’un accident grave se produit, bien entendu, il est impératif d’appeler les secours au 911. En plus des ambulanciers ou des pompiers qui seront sur place, un policier municipal ou de la Sûreté du Québec y sera dépêché afin d’écarter tout élément suspect ou criminel. Il confiera ensuite l’enquête aux inspecteurs de la CNESST. Il est de la responsabilité de l’employeur d’aviser la CNESST. Entre-temps, les lieux de l’accident doivent demeurer inchangés durant l’enquête, sauf pour éviter d’autres blessés ou dommages matériels ou si l’inspecteur autorise un changement. L’employeur identifie, s’il y a lieu, les témoins qui resteront disponibles aux fins de l’enquête. Un rapport d’accident du travail sera produit par la CNESST.

De plus, à la suite d’un accident qui occasionne un arrêt de travail, l’employeur doit remplir et transmettre d’autres rapports selon la procédure qui est décrite aux articles 266 à 269 de la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (LATMP).

Absence de moins de 14 jours

Lorsque l’employé ne peut pas poursuivre son travail le lendemain de l’accident, l’employeur doit remplir le formulaire Avis de l’employeur et demande de remboursement (ADR) après la remise de l’attestation médicale par le travailleur et lui verser 90 % de son salaire net pendant les 14 premiers jours du calendrier qui suivent l’incapacité. Ce montant lui est remboursé par la CNESST.

Absence de plus de 14 jours

Lorsque l’employé doit s’absenter pendant plus de 14 jours, il doit remplir le formulaire Réclamation du travailleur avec l’aide de l’employeur et le transmettre à la CNESST qui lui versera directement l’indemnité à laquelle il a droit à partir du 15e jour. Selon la convention collective en vigueur, il peut y avoir des exceptions sur ce point.

Accident ou incident sans perte de temps

Si le travailleur peut reprendre son emploi le jour même ou le lendemain, le secouriste doit consigner l’accident ou l’incident dans le Registre d’accidents, d’incidents et des premiers secours de l’entreprise. Il décrit également la blessure ou le malaise, ainsi que les premiers soins ou secours donnés. Le registre doit être signé par le travailleur et le secouriste.

Pour en savoir plus sur vos obligations en tant qu’employeur sur les rapports à remplir ainsi que les procédures à suivre en cas d’accident, nous vous invitons à vous inscrire aux cours Procédures de réclamations et Suivi des cas de lésions professionnelles.



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

novembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST