Infos SST


Êtes-vous prêt pour la conduite automobile hivernale ?

Révisé en février 2014

Vous avez une flotte de véhicules ? Si oui, le temps est venu de vous assurer de la sécurité de ces véhicules dans des conditions hivernales. C’est également le temps de rappeler à tous vos employés les règles de base de la conduite sécuritaire en hiver pour leurs déplacements professionnels ou personnels.

Quels que soient nos motifs pour utiliser un véhicule, nous savons tous qu’il faut adapter notre façon de conduire aux conditions hivernales.

Plusieurs risques guettent les conducteurs durant l’hiver :

  • le manque d’adhérence à la route en raison d’un pneu non adéquat;
  • des bris ou des accidents en raison d’un véhicule mal préparé, mal équipé ou en mauvais état;
  • des comportements dangereux de la part du conducteur.

Des mesures simples et efficaces peuvent toutefois contrer la majorité des risques.

La première mesure est l’utilisation de pneus d’hiver. D’ailleurs, le Projet de loi modifiant le Code de la sécurité routière et le Règlement sur les points d’inaptitude, qui a été adopté le 19 décembre 2007, oblige l’utilisation de pneus d’hiver, du 15 décembre au 15 mars, sur les véhicules de promenade (dont les voitures de location) et les taxis utilisés au Québec. Selon le Code de la sécurité routière, un véhicule de promenade est « un véhicule automobile aménagé pour le transport d’au plus neuf occupants à la fois, lorsque ce transport ne nécessite aucun permis de la Commission des transports du Québec ». Les pneus d’hiver doivent également être en bon état.

Une autre mesure touche la préparation du véhicule pour l’hiver. Une vérification générale de l’état de la voiture est de mise avant l’hiver (pour votre parc de véhicules, cela devrait faire partie de l’entretien régulier). On devrait notamment s’attarder à l’état de la batterie, des freins, des phares, du système de chauffage et des dégivreurs, ainsi qu’à la condition des essuie-glaces. Le niveau de lave-glace doit aussi être fréquemment vérifié et conçu pour une température de -40º C. Enfin, n’oubliez pas l’ajout d’un balai pour déneiger le véhicule.

La façon de conduire influe également sur la sécurité. Pensons notamment à la manière de freiner, à la vitesse et à la distance par rapport au véhicule précédent, au déneigement du véhicule (pour bien voir, ne pas être un igloo roulant et ne pas projeter des plaques de neige sur les véhicules qui nous suivent). Pour les entreprises ou les personnes intéressées, il existe aussi des formations sur la conduite sur des surfaces glacées.

Aussi, il est recommandé de doter le véhicule du matériel essentiel en cas d’urgence : pelle, liquide lave-glace de réserve, câbles d’appoint, couverture chaude, etc.

Vous trouverez de précieux conseils pour être prêt à la conduite hivernale, sur les sites Web de Transport Québec, de Transport Canada, du Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail et du Conseil Entretien Auto.

mai 2017

Mois suivant
D L M M J V S
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST