Infos SST


Douches de secours et oculaires - température de l'eau

Révisé en août 2013

Quelle doit être la température de l'eau dans les douches de secours et les douches oculaires ?

Voilà une question que plusieurs entreprises se posent. En effet, plusieurs d'entre vous devez mettre à la disposition des travailleurs des douches oculaires ou des douches de secours dans les cas spécifiés à l'article 75 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail. À l'article 76, on mentionne également que les douches installées ou modifiées depuis le 2 août 2002, doivent être alimentées avec de l'eau tiède.

On peut aussi se référer au guide Secourisme en milieu de travail, publié par la CSST. On y stipule que, pour l'irrigation des yeux, la douche oculaire doit être simple de fonctionnement et tenue en bon état. De plus, le robinet devrait avoir un débit assez abondant pour permettre de rincer les yeux jusqu'à l'arrivée des services préhospitaliers d'urgence. La température de l'eau doit être tiède. Il en va de même pour les douches de secours qui doivent être alimentées avec de l’eau tiède. On peut penser qu’une température entre 20 °C et 30 °C répond à ce besoin.

Une température inférieure à 15 °C, pendant 15 minutes ou plus, comporte pour plusieurs des risques d'hypothermie1.

Il n’existe pas de norme canadienne sur les douches d’urgence et les douches oculaires. Par contre, aux États-Unis, l’American National Standards Intitute (ANSI) a publié une norme intitulée « Emergency Eyewash and Shower Equipment ». La dernière version remonte à 2009 (ANSI Z-358.1 - 2009). Il est recommandé que la température de l’eau soit tiède, c’est-à-dire comprise entre 16 oC et 38 oC  (60 à 100 oF).

Dans un document intitulé Douches d’urgence et douches oculaires, le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail mentionne toutefois : « Ne pas oublier qu'une éclaboussure de produit chimique nécessite un rinçage d'au moins 15 minutes, mais que cette période peut être prolongée jusqu'à 60 minutes. L'eau doit être à une température tolérable pendant toute la période de rinçage requise. De l'eau trop froide ou trop chaude empêchera les travailleurs de rincer ou de laver la zone touchée aussi longtemps qu'ils le devraient. »  


1 Douches d'urgence et douches oculaires, Guide Série 6 - Protégeons-nous ! Les équipements de premiers secours et de premiers soins, 1988, CSST, 30 p.

 



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

novembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST