Infos SST


Nos secouristes réclament des bonbonnes d'oxygène : doit-on en fournir ?

archives

(Révisé en septembre 2009)

Nous avons fait former de nouveaux secouristes en milieu de travail. Ces derniers nous réclament des bonbonnes d'oxygène pour pouvoir administrer de l'oxygène en cas d'accident. Sommes-nous tenus d'en acheter ?

Non*. La bonbonne d'oxygène n'est pas un équipement obligatoire prévu dans le Règlement sur les normes minimales de premiers secours et de premiers soins. (c. A-3, r.8.2.)

Mis à part des cas particuliers où l'oxygène est identifié comme un traitement symptomatique dans les cas d'exposition à certains produits chimiques (dont les risques sont identifiés dans votre milieu de travail et la nécessité d'avoir un tel appareil confirmée par votre médecin responsable de l'établissement), il n'y a pas d'évidence scientifique à l'effet que l'administration d'oxygène, par un secouriste en milieu de travail, ait sauvé des vies lors de premiers secours. D'ailleurs, cette technique ne fait pas partie de la formation de secouriste en milieu de travail.

Par ailleurs, l'administration d'oxygène par des secouristes ne présente habituellement pas de danger, étant administrée à faible débit et pour une courte période (sans vouloir minimiser les dangers liés à l'utilisation du masque comme tel : impression d'étouffement, dissimulation d'un corps étranger, de vomissements ou de saignements). Cependant, si vous optez pour ajouter cette technique, il faudra prévoir un encadrement spécifique.  Entre autres, la formation complémentaire devrait couvrir les sujets suivants : les risques liés à l'utilisation de l'oxygène, les techniques d'utilisation du matériel, les indications et les contre-indications de l'oxygène, de même que l'entretien et l'entreposage de l'équipement.

Avant de vous lancer dans l'achat de bonbonnes d'oxygène spécialement conçues pour utilisation médicale, replacez les choses dans leur contexte. Le rôle de votre secouriste consiste à poser les gestes essentiels pour sauver la vie d'une personne blessée, empêcher l'aggravation de ses blessures et la réconforter, en attendant de passer le flambeau, le plus tôt possible, à des services de soins spécialisés dont les services ambulanciers (qui ont tout l'équipement nécessaire pour prendre le relais, y compris l'oxygène).

* Cette réponse ne s'applique pas si vous êtes un employeur visé par l'article 20 du Règlement (bâtiment et travaux publics, sylviculture, mines, carrières et puits de pétrole, chantier de construction), là où l'évacuation et le transport des blessés pose problème, ou quand il n'est pas possible d'atteindre, dans un délai de 30 minutes, un service ambulancier ou un service de soins. Dans ces cas, le nécessaire d'oxygénothérapie fait partie d'une trousse de réanimation et vient avec une salle de premiers soins et les services d'une infirmière autorisée.



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

novembre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST