Infos SST


La gestion des absences et des invalidités, est-ce un casse-tête pour vous?

Septembre 2017

De nos jours, la gestion des absences et des invalidités occupe une partie importante du temps consacré à la gestion du personnel. Représentant, dans plusieurs organisations, près de 10 % de la masse salariale assurable, les absences et les invalidités ne représentent pas seulement une dépense considérable, mais aussi un casse-tête quotidien en ce qui a trait à la gestion des opérations.

L’incidence des problématiques de santé mentale, le vieillissement de la population, le désengagement des employés, les contraintes familiales (accentuées par la monoparentalité) et de mauvaises habitudes de vie figurent parmi les facteurs qui influencent le plus le taux d’absentéisme et la durée des invalidités.

Du côté des facteurs de risques organisationnels, soulignons :

  • un mauvais climat de travail et des conflits interpersonnels non gérés
  • une charge de travail physique ou émotionnelle élevée 
  • la culture organisationnelle et la perception que l’absence est un « droit acquis » 
  • le style de leadership du supérieur immédiat 
  • une communication déficiente, notamment en ce qui concerne la gestion du changement 
  • un manque d’opportunités de croissance et de perfectionnement, surtout lorsque c’est associé à une faible affinité avec le travail et peu d’autonomie décisionnelle 
  • une rémunération peu compétitive et le manque de reconnaissance

Heureusement, il est possible de renverser la tendance et même d’améliorer la situation en instaurant différentes pratiques qui ont fait leurs preuves et qui permettent de réduire le taux d’absence, en plus d’améliorer la productivité des employés. En voici quelques-unes.

Pratique no 1 – Responsabilisez vos employés

La responsabilisation de vos employés est le premier pas à franchir si vous désirez passer d’une culture « d’absence » à une culture de « présence ». En effet, lorsque les employés se sentent concernés et impliqués personnellement dans l’atteinte des résultats, les entreprises observent une diminution significative des demandes d’absence et de la durée des invalidités.

Pratique no 2 – Assurez-vous de maintenir de bonnes conditions de travail

De bonnes conditions de travail telles qu’un bon climat relationnel exempt de conflits, de la latitude décisionnelle, une charge de travail raisonnable et du soutien personnalisé lors de périodes de stress élevé sont essentiels si l’on désire freiner l’explosion des problématiques liées à la santé mentale au travail.

Par ailleurs, en plus de réduire la fréquence des absences, de bonnes conditions de travail permettent de diminuer la durée des absences, souvent prolongée par la réticence des employés à revenir dans des conditions de travail qu’ils considèrent comme néfastes pour leur santé.

Pratique no 3 – Reconnaissez les efforts déployés par vos employés

La reconnaissance des efforts déployés, afin de livrer des produits et des services de qualité, et ce, en toute efficacité, fait aussi partie des pratiques exemplaires qui apporteront des résultats tangibles, en termes de présence au travail (de qualité) et de rendement.

Exercer un style de leadership « délégatif » et participatif et adopter un style de communication clair et authentique sont d’autres manières de reconnaître l’apport des employés au succès de l’organisation. Plus que la simple « tape dans le dos » (qui est quand même à conserver!), de telles pratiques de gestion stimulent la mobilisation et l’engagement des employés, et favorisent la rétention du personnel-clé.

Conclusion

Des pratiques de gestion responsabilisantes et mobilisatrices font partie intégrante des compétences et des habiletés des gestionnaires d’aujourd’hui. Devant l’impact des absences et des invalidités sur les opérations quotidiennes et sur la rentabilité de l’organisation, les gestionnaires doivent, plus que jamais, trouver le moyen d’ajuster leur style de gestion aux besoins évolutifs des employés et des organisations.

Pour de meilleurs résultats, ils ne devraient pas hésiter à demander la formation et le coaching dont ils ont besoin pour s’approprier et mettre en place des pratiques de gestion qui ont fait leur preuve en matière de gestion des employés.

Le Centre patronal offre, en collaboration avec Mme Johanne Potvin, CRHA, une toute nouvelle formation intitulée : Comment favoriser une présence au travail optimale?



Ce texte a été rédigé par Johanne Potvin, CRHA, de JPotvin Santé/Productivité au travail.



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

octobre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST