Infos SST

Structurez la gestion en mode coach de vos superviseurs

Octobre 2015

Le superviseur doit fréquemment trancher pour une prise de décision, il doit aussi faire en sorte que le devoir d’autorité, donné à l’employeur par les lois, soit rencontré. Mais est-ce suffisant pour obtenir une réelle participation des travailleurs aux efforts de prévention? Bien sûr que non, car s’il souhaite l’engagement des travailleurs, il est essentiel qu’il adopte un style de gestion en mode coach.

Beaucoup de dirigeants adhèrent au principe de gestion en mode coach. Ils demandent à leurs superviseurs de développer ce type de compétences dans le but d’obtenir de meilleurs résultats en santé-sécurité. Dans certaines entreprises, on structure même la démarche. Un outil de prévention encadre ce type de gestion. Il consiste à faire preuve d’une communication efficace, à pratiquer l’écoute active, à passer à l’action, à être efficace dans ses suivis, à montrer l’exemple, à impliquer ses travailleurs et à pratiquer la reconnaissance.

Dans notre formation Superviseur et coach en SST, les participants visionnent une vidéo tournée dans une entreprise cliente où un tel outil de prévention encadre la gestion en mode coach. L’outil est simple. Il s’agit d’un document de déclaration de situations à améliorer en SST. Ce document tient sur une simple petite carte rouge recto verso. Chaque travailleur est invité à collaborer au processus en remplissant une carte lorsqu’il juge qu’une situation peut être améliorée en santé-sécurité. Sur celle-ci, il doit aussi proposer une piste de solution. Par la suite, il remet la carte à son superviseur. Celui-ci communique alors avec l’équipe d’entretien afin que le travailleur soit rencontré pour analyser la situation. Entre-temps, la carte est enregistrée, par le superviseur, dans le système informatique. Elle sera revue, avec les autres cartes, par le comité santé et sécurité. Le superviseur prévoit aussi une période de temps pour effectuer les suivis reliés aux cartes de son service. Toutes les cartes se retrouvent sur un babillard dédié à cette fin. Situé dans l’allée des employés, tous peuvent le consulter afin d’en prendre connaissance et de collaborer à la recherche de solutions. Le directeur de production y jette aussi un coup d’œil. On y retrouve une colonne en rouge pour les cartes en retard, cela permet d’effectuer les suivis à entreprendre auprès des superviseurs. Une fois une problématique résolue, l’employé est invité à signer la carte afin de boucler la boucle. Finalement, lors des rencontres santé et sécurité avec l’ensemble des employés, les superviseurs sont amenés à faire part des améliorations apportées grâce à ce processus de cartes, remerciant ainsi, les personnes impliquées.

Ces cartes obligent les superviseurs de cette entreprise à faire preuve d’une gestion en mode coach. Entre autres, ils doivent démontrer de l’ouverture et de l’écoute dès la réception d’une carte. C’est un outil de gestion de prévention qui favorise aussi l’implication du travailleur. Aussi, la sécurité ne repose plus que sur les seules épaules du superviseur.

Il est important de bien outiller les superviseurs afin qu’ils soient en mesure d’adopter ou de développer davantage un tel type de gestion. Dans les entreprises qui mettent en place des outils de gestion de la prévention encadrant la gestion en mode coach, on observe de très bons résultats.

 



Nous sommes le seul regroupement d’associations d’employeurs entièrement voué à la formation et à l’information en santé et sécurité du travail.

octobre 2017

Mois suivant
D L M M J V S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Nous joindre:

(514) 842-8401


Pour obtenir de l’information sur les services et les activités

En ligne

© 2017 Centre patronal SST