Infolettre STT Bonjour ! Soyez les premiers informés
Novembre 2015 – vol. 7, n° 9 INFOLETTRE DE GESTION DE LA SANTÉ-SÉCURITÉ
Bonjour [Prenom] [Nom],

Spécialement pour vous, ce mois-ci, une variété de sujets sont abordés de façon à couvrir différentes facettes de la santé-sécurité.

Nous avons recensé des poursuites pour négligence criminelle depuis les modifications apportées au Code criminel du Canada en 2004.

Nous vous donnons également des astuces de gestion fort utiles pour votre gestion de dossiers de réclamations à la CSST et une meilleure prévention au travail.

Bonne lecture!

 
Accidents routiers au travail : êtes-vous concerné? Peut-être plus que vous le croyez!
Au Québec et ailleurs au Canada, les accidents de la route représentent la première cause des décès accidentels au travail. Les travailleurs victimes de ces accidents œuvrent dans différents secteurs d’activité et ils s’absentent en moyenne 141 jours. Ces accidents sont attribuables à plusieurs facteurs de risques. Les connaître vous permettra de mettre en place des actions préventives susceptibles de faire une différence pour la sécurité de vos employés sur la route.    
Comment être un superviseur performant en SST?
Ca y est! Vous voilà maintenant superviseur. Vous connaissez très bien les opérations de production et vous vous sentez prêt à amener votre équipe de travail à donner son plein rendement sur le plancher! Toutefois, en tant que représentant de l’employeur, connaissez-vous bien vos nouvelles responsabilités en matière de santé-sécurité? Voici 4 principes à suivre pour vous assurer d’être performant en santé-sécurité, comme en production.   Suite »
Quels motifs permettent de recourir à une preuve vidéo?
Un employeur ou la CSST peuvent-il recourir à la filature et à une preuve vidéo s’ils ont des doutes sérieux sur la crédibilité d’un travailleur qui réclame des indemnités de remplacement de revenu ou le remboursement de frais de taxi lorsqu’il prétend devoir marcher avec une canne?    Suite »
Poursuites criminelles à la suite d'accidents du travail : du scepticisme à la réalité!
Lorsque le Code criminel du Canada fut modifié en mars 2004, afin de faciliter les poursuites contre les organisations et de « criminaliser » les manquements à la supervision, plusieurs étaient d'avis qu'il s'agissait d'un « coup d'épée dans l'eau ». Aujourd'hui, on peut certainement affirmer que ces modifications ont eu un effet. Des accusations de négligence criminelle, contre des organisations et des individus à la suite d'un accident du travail, font désormais partie de la réalité.    Suite »
Visiter notre site À propos du Centre Nos services Avantages d'être membre Notes légales
500, rue Sherbrooke Ouest, bureau 1000, Montréal (Québec) H3A 3C6
514 842-8401
© Centre patronal SST
Nous joindre Nous suivre Abonnement Désabonnement