Menu

Série de formations Web et de webinaires pour une gestion efficiente de la SST

Nouvelles générales

Mission accomplie pour une gestionnaire altruiste et d’exception!
Publié le: 18/04/2019

Voir toutes les infos

Entrevue avec Madame Dominique Gérin-Lajoie, Directrice principale – Ressources humaines, Bell Flight, une entreprise membre du Groupement provincial de l’aérospatial – Aéro Montréal

Membre du conseil d’administration depuis 2013, Mme Gérin-Lajoie termine sa deuxième et dernière année à titre de présidente du conseil du Centre patronal SST; elle a auparavant agi à titre de vice-présidente pendant également deux années.

D’entrée de jeu, Mme Gérin-Lajoie fait état de ses motivations à œuvrer au sein du conseil d’administration du Centre : « En 2018, j’ai eu le grand plaisir d’entreprendre ma deuxième année à titre de présidente du conseil d’administration du Centre patronal SST. À mon entrée en poste, je m’étais fixé comme objectif de m’assurer que l’organisation livre sa stratégie Horizon 2020 et ainsi, assure la pérennité du Centre tout en maintenant une solide gouvernance. Aujourd’hui, j’ai le sentiment du devoir accompli! »

« Tout comme l’ensemble des entreprises et des organisations, le Centre patronal SST œuvre dans un environnement en constante évolution. Le domaine de la formation et de l’information en santé et sécurité du travail progresse constamment et, dans ce contexte, Horizon 2020 prend tout son sens. Nous pouvons heureusement compter sur les liens étroits que le conseil a développés avec le comité de direction qui ne cesse d’affiner ses stratégies afin d’assurer le développement et la pertinence du Centre. »

Pour cette gestionnaire qui voit au développement et au mieux-être d’une organisation comptant près de 1000 employés, les gestes de prévention au quotidien importent au plus haut point. Détentrice d’une maîtrise en administration des affaires de la University of Western Ontario, le développement du potentiel et du capital humain constituent la priorité et la principale passion de Mme Gérin-Lajoie. « Pour moi, ajoute-t-elle, une bonne gestion se traduit dans la façon dont on respecte les gens. Il faut prendre soin des milieux de vie. La santé mentale et physique, et la sécurité financière des employés m’importent beaucoup! »

« Chez Bell Flight, dit-elle, on s’entraide beaucoup pour prévenir les incidents. Notre culture en santé-sécurité est forte et de qualité. Nous sommes attentifs aux besoins de nos gens et agissons pour prévenir les accidents. Chez nous, la SST c’est même la priorité numéro 1, autant pour les employés que pour la clientèle. Bell Flight dispose d’un comité central de SST, d’un comité santé et mieux-être, ainsi que d’un programme mieux-vivre, et cela transcende dans tous les secteurs de l’entreprise. »

Pour Mme Gérin-Lajoie, il est primordial de suivre le dossier SST de très près. Elle connaît l’impact d’une bonne culture en SST et d'évaluer les risques de toute entreprise; aussi, la viabilité d’un organisme voué à la formation en SST des employeurs s’avère fondamentale.

« D’où la grande importance et le privilège pour moi, d’avoir siégé au conseil d’administration du Centre patronal SST – Formation et expertise, et ainsi participer à préserver la viabilité à long terme de l’organisation. Et, c’est dans cette optique que le conseil a suivi de près l’annonce et l’adoption du nouveau programme d’aide financière pour la formation et l’information en santé et sécurité du travail (PAFISST) de la CNESST, en vigueur au 1er janvier 2019. »

« Nous avons de bonnes discussions au sein du conseil et celui-ci est très bien structuré. Je veux aller chercher le meilleur de chaque membre du conseil pour que cela soit bénéfique pour le Centre. De plus, j’apprécie grandement son PDG et la qualité de ses présentations. »

Mme Gérin-Lajoie souligne que l’an dernier, la structure des comités du conseil et leur mandat ont été revus.

Le comité de gouvernance a examiné et déposé des recommandations au conseil d’administration à l’égard des modifications à apporter à plusieurs politiques. De plus, il a proposé au conseil une matrice des caractéristiques, habiletés et compétences recherchées chez les administrateurs du Centre et a entrepris la création d’une banque de candidatures pour de prochains postes à pourvoir au sein du conseil. Il soumet également à l’Assemblée générale annuelle ses recommandations pour l’élection aux postes d’administrateurs à pourvoir.

 

Pour sa part, le comité d’évaluation des risques a mandaté la firme Deloitte pour accompagner le Centre dans la mise à jour du programme de gestion des risques de manière à déterminer les principaux risques de l’organisation. Quatre risques ont été retenus : la modification de la politique d’attribution des subventions, l’innovation, le plan de relève et la concurrence. Des stratégies d’atténuation et des plans d’action à mettre en œuvre ont déjà été établis et sont mis en application.

« Comme je le mentionnais, j’ai la ferme conviction du devoir accompli après toutes ces années. Je tiens à remercier les membres du comité de direction pour leurs efforts constants et leur engagement. Je remercie également mes collègues du conseil d’administration pour leur appui et leur collaboration au cours des deux années qui ont marqué ma présidence. »

Madame Gérin-Lajoie offre des remerciements particuliers à deux membres du conseil : « Un merci tout spécial à Madame Linda Lebrun qui termine son troisième et dernier mandat de deux ans à titre d’administratrice et sa quatrième année à titre de trésorière, pour son apport très important aux travaux du conseil. Merci également à Monsieur Stéphane Chénier qui a agi comme administrateur au cours des deux dernières années et qui, l’appel de la retraite ayant fait son œuvre, ne sollicite pas de renouvellement de mandat. »

Et, elle termine en s’adressant aux employés et aux partenaires du Centre. « Je remercie enfin tous les employés pour leur dévouement envers nos clients et pour leur contribution aux succès du Centre ainsi que nos associations et nos entreprises membres pour leur confiance et leur fidélité. Je souhaite longue vie à cet organisme et à son important partenariat avec les associations membres, qu’il nourrit depuis plus de 35 ans afin d’améliorer la santé et la sécurité dans tous nos milieux de travail! »

Print