Menu

Série de formations Web et de webinaires pour une gestion efficiente de la SST

Prévention et sécurité

Communiquez pour gérer les comportements non sécuritaires
Publié le: 27/01/2015

Voir toutes les infos
Par Véronique St-Onge, M. Sc. A.

 

De plus en plus, les tribunaux exigent, des employeurs et des superviseurs, d’assumer un leadership en matière de santé et sécurité du travail, soit d’exercer leur devoir d’autorité : une des trois composantes essentielles de la diligence raisonnable. Cependant, au moment d’en faire la démonstration, l’employeur n’y parvient pas forcément. Pour être convaincant, il doit démontrer, à la fois, sérieux et rigueur quant à la gestion des comportements non sécuritaires.

Une des solutions, à la portée de l’employeur, est de bien outiller ses superviseurs et, surtout, de les aider à bien communiquer leurs messages en santé-sécurité. Nombreux sont les superviseurs qui admettront être embarrassés, lorsque vient le temps de gérer des écarts de conduite à l’égard de la santé-sécurité. Pour y arriver, le superviseur doit savoir communiquer : un incontournable dans la gestion des comportements déviants! Et, afin d’influencer positivement les employés, il doit se révéler un habile communicateur, un leader en SST. À ce sujet, l’analyse transactionnelle peut vous aider.

L’analyse transactionnelle est un modèle simple et pratique de communication. Elle évoque la coexistence de 3 types de comportements chez l’humain : Parent – Adulte – Enfant. On nomme également ces comportements les états du « Moi ». Lorsque nous communiquons, notre vécu exerce une influence sur l’intensité et la fréquence d’utilisation de ces états essentiels. Le secret réside dans le dosage! L’analyse transactionnelle nous amène également à percevoir l’état du « Moi » de notre interlocuteur, afin d’adopter, à notre tour, le comportement approprié. En conséquence, la communication est grandement améliorée et les conversations plus constructives. En utilisant ce modèle de communication, le superviseur favorise une prise de conscience chez les employés, les incitant, ainsi, à agir positivement à l’égard de la SST. Pour un superviseur, ce moyen contribue à un changement d’attitude chez leur personnel, donc à l’adoption de comportements davantage sécuritaires.

En présence de situations difficiles en milieu de travail, le comportement Adulte sera privilégié même si ce n’est pas toujours facile. Calme, écoute, contrôle des émotions, recul, raisonnement, questionnement et analyse sont quelques caractéristiques marquantes de cet état. En l’utilisant, cela incite l’autre à faire de même. Ainsi, le passage du message sera grandement facilité.

Toutefois, si le superviseur constate que l’employé persiste dans l’adoption de comportements non sécuritaires, il sera fort utile de planifier une rencontre de mise au point. Mais encore faut-il savoir préparer et tenir une telle rencontre! Sachez que l’improvisation n’a pas sa place. Le Centre patronal vous propose d’approfondir cette technique de communication qu’est l’analyse transactionnelle et d’appliquer ses concepts à une rencontre de mise au point efficace.

Le volet communication de la santé-sécurité suscite-t-il votre attention? Inscrivez-vous à la formation Superviseur : comment bien faire passer vos messages en SST.

 

Print