Menu

Pour une gestion efficace de vos dossiers

L’enquête et analyse d’accident peut-elle devenir inutile?

Par Josette Boulé, CRHA

Une enquête et analyse d’accident (EAA) est tout sauf inutile mais, attention, elle peut le devenir! Quand? Chaque fois qu’elle est considérée comme de la « paperasse ». Lorsqu’elle est malheureusement effectuée plusieurs jours après l’événement, si elle ne précise pas clairement le site de la blessure, la date et l’heure de l’accident, ou lorsque la description de celui-ci est tellement peu détaillée qu’elle ne permet pas de comprendre les circonstances de l’accident ou les gestes effectivement posés, par le travailleur, au moment de l’événement. Elle est aussi vaine lorsqu’elle se base sur des interprétations et non sur des faits, ou encore si elle ne cible pas convenablement les causes de l’accident. Comment l’entreprise pourra-t-elle alors choisir et mettre en place les mesures préventives appropriées? C’est dans ces circonstances que les superviseurs perdent leur temps et que cela génère de la paperasse, condamnée à encombrer tablettes et filières. Il importe maintenant de renverser cette situation et de revenir sur les objectifs visés par les EAA et l’importance liée au rôle des superviseurs dans ce processus, en vue d’une saine gestion de la prévention.

*Cet article est rédigé dans la nouvelle orthographe.

Télécharger le PDF