Menu

En raison de la situation actuelle, nous vous informons que toutes nos formations seront, jusqu’à nouvel ordre, présentées en ligne.

Optimiser le potentiel des comités de santé et de sécurité en entreprise

« Pas fort, pas fort », Barabas!

Par Me Maryline Rosan

Barabas vient d’enfreindre une règle de sécurité. Il a été surpris par la dernière personne que son employeur aurait souhaité. Un inspecteur de la CNESST vous dites? Non. Pire encore : par un collègue de travail dont le comportement non sécuritaire a déjà fait l’objet d’une sanction. En 10 minutes, tout le monde dans l’usine l’a su! Surtout que Barabas est membre du comité SST de l’organisation. Assez gênant merci!

Du seul fait de la nature de ses fonctions au sein du comité SST, doit-on mériter une sanction disciplinaire plus sévère lorsque l’on enfreint une règle?

Télécharger le PDF